L'ECONOMISME

L'économisme est un mouvement théorique pour le libre échange qui en dernière analyse est le Libéralisme. C'est une filiation directe au libéralisme et aux idélologies libre-échangistes. Les positions de ce mouvement du libre échange se fondent sur la distinction entre la société politique et la société civile transformée en distinction organique alors qu'au départ elle est seulement méthodique. On affirme ainsi que l'activité économique est le propre de la société civile et que l'Etat ne doit pas intervenir dans sa réglementation. Hors, dans la réalité, société civile et Etat s'identifient et fait que le libre échange est lui aussi une réglementation qui porte l'empreinte de l'Etat, introduite et maintenue par les lois et la contrainte. Le fait économique n'est pas un fait spontané mais une volonté consciente de ses propres fins.Le libre-échange est un programme politique destiné à changer le personnel et les dirigeants de l'Etat et le programme économique de l'Etat lui même. En fait, on veut changer la distribution du revenu nationnal. Il faut donc combattre l'économisme non seulement dans la théorie de l'Historiographie mais aussi et surtout dans la théorie et la pratique politique.

L'économisme, à l'égard des expressions de volonté, de l'action et de l'initiative politique et intellectuelle, pensent que ce ne sont que des émanations organiques des nécessités économiques et la seule expression efficace de l'économie.

L'économie classique a donné lieu à une critique de l'économie politique. La critique de l'économie politique part du concept de l'historicité du "marché déterminé" et de son "automatisme" alors que les économistes conçoivent ces éléments comme éternels, naturels. Dans la vie économique moderne l'élément arbitraire répond des initiatives individuelles, celle de consortium ou celles de l'Etat qui a troublé l'automatisme traditionnel.

Le concept de marché déterminé tel que l'entend l'économie "pure" (l'économie critique étant le marxisme) est une abstraction arbitraire qui n'a qu'une valeur purement fonctionnelle aux fins d'une stratégie pédante et scolastique. Un marché déterminé est un milieu organique et vivant qui garde sa connexion intime dans ses mouvements de développement. L'économie étudie ses lois de tendance autant que d'impression "quantitatives" des phénomènes dans le passage qui  s'opère de l'économie à l'histoire générale. Le concept de qualité est complété par celui de qualité par la dialectique quantité qui devient qualité. Dans l'économie, le centre unitaire est la valeur où le rapport entre le travailleur et les forces industrielles de production. (En philosophie la Praxis est le rapport entre la volonté humaine (superstructure) et la structure économique).

Dans le capitalisme d'industrie, l'entrepreneur-propriétaire est un personnage économique indispensable à la production, chargé de faire prospérer l'usine grâce à sa prévoyance, à ses initiatives, au stimulant de l'intéret individuel. A présent, le capitalisme d'industrie se niche dans les banques, dans les salons, dans les couloirs des ministères et des parlements, dans les bourses. Le propriétaire du Capital est devenu une branche morte de la production. L' Etat devient ainsi l'unique propriétaire de l'industrie du travail. Il assume toutes les fonctions traditionnelles de l'entrepreneur. Il devient la machine impersonnelle qui achète et dIstribue les matières premières, qui impose un plan de production, qui achète les produits et les distribue.

L'erreur dans laquelle on tombe souvent dans les analyses historico-politiques consiste à ne pas savoir trouver le juste rapport entre ce qui est organique et ce qui est occasionnel: on en arrive ainsi soit à présenter comme immédiatement opérantes des causes qui ne sont que médiatement opérantes, soit à affirmer que les causes immédiates sont les seules causes efficientes. Dans un cas on a l'excès d'"économisme" ou de doctrinarisme pédant, dans l'autre l'excès d'"idéologisme". Dans le premier on surestime les causes mécaniques et dans le second on exalte l'élément volontariste et individuel. 

Dans les règles méthodologiques de la science économique, la loi de la tendance amène à définir scientifiquement les principes fondamentaux dans l'économie de l'homo oeconomicus (abstractions des besoins de l'homme);c'est l'abstraction des besoins et des opérations économiques d'une forme déterminée de société. De même que l'ensemble des hypothèses posées par les économistes dans leurs élaborations scientifiques n'est rien d'autres que l'ensemble des prémices qui sont à la base d'une société déterminée.

L'homme économique générique ne peut pas exister mais on peut abstraire le type de chacun des agents et protagonistes de l'économie qui se sont succédés dans l'histoire: le Capitalisme, le travailleur, l'esclave, le patron des esclaves, le baron féodal, le serf de la glèbe.

*

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/11/2014

×