31-

16 ème jour de détention. On vient me chercher à l'aube pour me conduire je ne sais où? Il fait un froid de canard et je n'ai que mon pardessus léger. Premier voyage. A la prison de Palerme on m'indique que je vais à Ustica. on m'embarque dans l'omnibus pour Naples. On est attaché dans un vagon par une longue chaines aux autres détenus. 8 heures de train! On arrive à Naples; mes poignets sont endoloris par les menottes. Je passe deux nuit à la prison de Carmine. Je dispose d'un local propre, bien aéré avec vue sur le mont Pellégrino.

je suis un peu reposé, je peux revenir sur ma première tentative de traversée pittoresque: Réveil à 4heures du matin; les formalités de départ: l'argent (j'avais 680 lires en poche quand on m'a arrêté. A Rome on m'a ajouté 50 lires à mon actif), diverses affaires puis menottes aux poignets et la chaine aux pieds qui me relie à 3 autres détenus. Départ en voiture cellulaire jusqu'au port. On descend dans une embarcation pour rejoindre le bâteau. Il me faut monter par une petite échelle pour accéder à bord avec les menottes aux mains et la chaine aux pieds. Nouvelle petite échelle pour atteindre le pont. On nous fait descendre par une troisième petite échelle pour gagner notre emplacement en 3ème classe. A 7h le bâteau part, danse et se démène comme un dauphin pendant 1h 1/2 avant de décider de faire demi-tour. Re- petites échelles, etc. On retourne en prison; nouvelle fouille, nouvelles formalités et nous voilà en céllule. Pendant ce temps, midi est passé, ça s'ignifie qu'il est trop tard pour commander le repas. On devra attendre jusqu'à 17 heures alors que le matin on est parti sans avoir déjeuner. Tout celà quatre jours de suite à 1 jour d'intervalle.

A Palerme nous avons été mis dans un local exprès pour nous les députés (la prison était surpeuplée et on évitait de nous mettre en contact avec les prisonniers de droits communs qui pour beaucoup appartenaient à la maffia). Nous avons quand même été saigné à blanc par le patron du restaurant: 30 lires le paquet avec une portion de macaroni, 1/2 litre de vin, 1/4 de poulet et des fruits pour 2 repas.

J'arrive enfin à Ustica, il ne me reste plus que 250 lires.

 

*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 17/06/2017

×