22-

Je mène mon activité de "conseilliste" en faisant des conférences dans les cercles socialistes et je continue à écrire des articles dont le dernier de 4 pages sur la" citta futura" (février 17). Mon ancien professeur Cosmo me demande de lui permettre de faire un choix de certains papiers que j'écrivais quotidiennement dans "l'avanti" sous la rubrique "Sotto la mode". Il les aurait publié avec une préface bienveillante et très flatteuse pour moi, mais j'ai refusé.

Un jour, ma lavandière qui me lavait le linge et celui de la famille chez qui je loge me raconte comment au couvent des Clarisses pour qui elle travaille aussi,  un drame qui paraissait incroyable venait de se produire. Les soeurs Clarisses sont soumises à la cloture. Une religieuse agée qui se promenait dans la cour intérieure avec d'autres religieuses, la tête baissée comme l'exigeait la règle de l'ordre, entend  un vrombissement dans le ciel. le champ de vision de la cour est limité car la cour étroite est enserrée par de hauts bâtiments. C'est un avion gigantesque, volant à basse altitude qui apparut soudain; la soeur agée oublia l'espace d'une seconde la règle d'or de l'ordre et leva les yeux au ciel; elle apperçut l'avion et mourut peu après d'une rupture d'anévrisme. Elle avait cru voir un monstre de l'apocalypse ou je ne sais quoi. La pauvre ne savait pas qu'il y avait la guerre et elle ignorait qu'on puisse voler. Visiblement cette soeur manquait d'imagination.

Ma santé n'est pas elle non plus flambante. Surmené par le travail, je replonge dans une crise de dépression nerveuse de plusieurs mois. Lorsque je retrouve  toutes mes facultées physique et morale, je me remets au travail pour éclaircir en moi la théoroie et la praxis ( réalité et action).

En aout, je participe à la première insurection ouvrière de Turin  qui va échouer faute d'organisation, mais le mois suivant je suis élu pour occuper un poste de direction à la section socialiste de Turin, au sein du comité provisoire.

Gramsci 1

La classe ouvrière italienne mène sans le concours des intellectuels petits bourgeois qui ont trahi leur mission d'éducateur et de maître, n'en parvient pas moins à comprendre et à évaluer le processus brusque du développement de l'instrument de travail, de l'appareil de production et d'échange. Les meetings, les diverses préparations des conseils d'usines ont plus fait pour l'éducation de la classe ouvrière que dix ans de lecture des opuscules et articles écrits par les possesseurs du diable en bouteille. La classe ouvrière a mis en commun les expériences réelles de chacun de ses membres et en a fait un patrimoine collectif: la casse ouvrière s'est éduquée de façon communiste, avec ses propres moyens, ses propres méthodes.

Octobre: la révolution des bolchevicks et du peuple Russe soulève beaucoup de discussions au sein diu parti et des ouvriers. Je me dois de faire un article en novembre pour l'édition milanaise de "L'avanti" que j'intitule ; "la révolution contre " le capital": ..." la révolution des bolchéviks est la révolution contre "le capital de Karl Marx...les bolchévicks vivent la pensée marxiste, celle qui ne meurt jamais,...Marx a prévu le prévisible. Il ne pouvait pas prévoir la guerre européenne, ou mieux, il ne pouvait pas prévoir que cette guerre aurait durée et les effets qu'elle a eu. Il ne pouvait pas prévoir que cette guerre, en trois années de souffrances indicibles, de misères indicibles, susciterait en Russie la volonté populaire collective qu'elle a suscitée...en Russie la guerre a servi à rendre courage aux volontés. Elles se sont rapidement retrouvées à l'unisson, à travers les souffrances accumulées en trois années. La famine était imminente, la faim, la mort par la faim pouvait les cueillir tous, broyer d'un coup des dizaines de millions d'hommes. Les volontés se sont mises à l'unisson, mécaniquement d'abord, activement, spirituellement après la première révolution....La souffrance qui suivra la paix ne pourra être supporté que lorsque les prolétaires sentiront qu'il dépend de leur volonté, de leur tenacité au travail de la suprimer le plus rapidement possible."

*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/04/2014